Les 3 piliers d’une meilleure alimentation au boulot
[box type= »info »]Des fruits sont proposés gratuitement sur le lieu de travail de 1 travailleur sur 5. Et la moitié des travailleurs déclarent qu’ils mangeraient spontanément des fruits si l’employeur le leur proposait.[/box] 

Lors d’une conférence de presse sur la santé des Belges au travail, aujourd’hui, l’institut flamand pour la promotion de la santé et la prévention des maladies (VIGeZ) a formulé quelques conseils.Introduire une politique de santé au travail ne se limite pas à prévoir un buffet de salades dans le restaurant de l’entreprise ou à proposer des fruits. Une politique de santé raisonnée, selon le VIGeZ. Il faut veiller à ce qu’une alimentation équilibrée sur le lieu du travail devienne une évidence. La politique de santé doit être basée sur la combinaison de trois piliers: information, consignes et offre adaptée.

23032914-8df5-11e5-b16e-48b80719426c_web_translate_2.422116_-90.8412__scale_0.1389064_0.1389064__

1. INFORMATION

Privilégier les «choix malins». Label, affiche, pancartes attireront l’attention vers les aliments plus sains: «le sandwich équilibré de la semaine», par exemple.– Dans les distributeurs: le ‘choix malin’, sain à hauteur des yeux, de même à proximité de l’entrée ou de la caisse de la cantine. Tester les habitudes alimentaires.

2. ACTION

Pour promouvoir les fruits, prévoyez des accords et des procédures d’achat et de conservation, ainsi qu’une répartition des tâches.Au sein de l’offre, il faut veiller à promouvoir des ‘choix malins’ en pratiquant une stratégie de prix judicieuse: en proposant par exemple l’eau et les fruits gratuitement, alors que les boissons et les en-cas sucrés sont payants.

3. OFFRE ADAPTÉE

Une offre alimentaire équilibrée ne signifie pas qu’il faut bannir les aliments ‘non équilibrés’, mais bien proposer suffisamment d’alternatives ‘saines’ et attirantes.L’offre doit être accessible à l’ensemble des employés en la proposant à des endroits et à des horaires différents (en tenant compte des changements d’horaires).
Source : http://www.lavenir.net/cnt/DMF20151118_00737261

About Author

adminifpst