Les risques liés à l’utilisation répétée de désinfectants à base de solutions hydro-alcooliques

Existe-t-il des risques liés à l’utilisation répétée de désinfectants à base de solutions hydro-alcooliques, notamment dans les milieux de soins ?

Le travail en milieu humide est l’un des principaux facteurs de risque d’apparition d’une dermatose des mains en milieu professionnel et le lavage des mains le premier facteur de risque d’irritation. Les professionnels de santé manipulent par ailleurs un grand nombre de produits irritants (détergents, désinfectants…). Des cas d’allergie aux solutions hydro-alcooliques (SHA), incriminant notamment l’alcool isopropylique, ont déjà été rapportés mais ils restent rares. Le pouvoir irritant des SHA est semble-t-il modéré et les études existantes témoignent d’une meilleure tolérance cutanée de ces solutions par rapport aux autres produits utilisés pour l’antisepsie des mains, en particulier les savons antiseptiques. Pourtant, certains professionnels de santé perçoivent les SHA comme plus irritantes que les savons désinfectants, du fait notamment de la sensation de brûlure provoquée par le contact de l’alcool sur une peau préalablement irritée.

solution_hydroalcoolique_162745193_web

Aujourd’hui, l’Organisation mondiale de la santé préconise l’utilisation de SHA pour l’hygiène des mains de routine au cours des soins. Le lavage des mains au savon doux et à l’eau est conseillé lorsque les mains sont sales ou visiblement souillées par du sang ou des liquides biologiques. Enfin, il est indispensable d’associer à la mise en place de bonnes pratiques d’hygiène et de prévention une information et une éducation des professionnels de santé.

Source : http://kiosque.inrs.fr/lettre/archives/001/exemple.html

About Author

adminifpst