Travail au noir, quels sont les risques?

Bonjour à tous!

Le travail « au noir » touche de plus en plus de monde. Mais, au-delà du côté fabuleux, que risquent les employés ou les employeurs?

Pour les employeurs

En cas de contrôle attestant de travail dissimulé, l’employeur encourt des poursuites judiciaires. Le travail au noir est un délit, sanctionné par une peine pouvant allant jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et une amende de 45.000 euros . Si la personne employée est un mineur soumis à l’obligation scolaire, la sanction peut être portée à 75. 000 euros et 5 ans de prison.

Pour les salariés

Il faut tout d’abord noter que la non déclaration du travail a des conséquences directes sur les droits sociaux des salariés. Les salaires versés ne sont en effet pas pris en compte pour le calcul des allocations chômage ou des droits à la retraite car aucune cotisation n’a pu être prélevée, ces rémunérations n’étant tout simplement pas connues.

En cas d’accident

En cas d’accident, c’est le propriétaire qui sera tenu pour responsable, pendant et même après le chantier. Si une tuile installée au noir tombe sur une tierce personne, son propriétaire devra en payer les conséquence et ne pourra en aucun cas faire jouer son assurance ou celle de son ancien ouvrier.

travail-noir-F

About Author

adminifpst